Entretien avec Chaïma Jouini, internationale tunisienne

Entretien avec Chaïma Jouini, internationale tunisienne:

«L’Algérie est une équipe d’avenir»

L’internationale Chaïma Jouini a été parmi les joueuses tunisiennes qui ont été les plus utilisées durant le premier tour de cette 23e édition de la CAN et, comme à son habitude, elle a tiré son épingle du jeu pour mener son pays à la qualification aux quarts de finale.

Nous l’avons rencontré à l’hôtel Elonda et Chaïma Jouini nous parle dans cet entretien des objectifs de son pays mais également de notre équipe nationale qu’elle avait rencontré lors du premier tour.

La Tunisie en quart de finale, ce n’est pas une surprise mais beaucoup pensent que ce n’est plus l’équipe qui a été finaliste il y a 2 ans à Luanda. Quel est votre avis ?

« Il est vrai que notre équipe est remaniée, rajeunie et de ce fait, il nous faut un certain temps pour retrouver l’osmose complète. Notre objectif dans cette 23e édition reste principalement la qualification pour le mondial japonais. Là, nous sommes qualifiées pour les quarts de finale et c’est déjà un palier de gagné. Donc, dans cette compétition qui commence à connaître un meilleur niveau, il faut gérer les matches comme il se doit car la moindre erreur nous est fatale surtout que dorénavant, les matches se joueront à élimination directe. Néanmoins, je suis persuadée que nous avons notre mot à dire pour ce qui nous reste à jouer »

Comment vous jugez le parcours de la Tunisie lors du premier tour?

« Nous avons très mal débuté cette CAN en concédant une défaite face aux Sénégalaises. Vous savez, dans ce genre de tournoi, le premier match est toujours le plus difficile mais cette défaite nous a quelque peu motivé pour ne plus commettre nos erreurs. En suite, nous sommes tombées sur une excellente équipe algérienne qui avait sorti le grand jeu . En dépit du score de parité, nous n’avions pas douté et cela s’est confirmé face aux Ivoiriennes et aux Camerounaises pour terminer à la 3e place et passer aux quarts de finale»

Justement le match Tunisie-Algérie a été, de l’avis des spécialistes présents ici à Brazzaville, la meilleure rencontre depuis le début de cette CAN. Vous partagez cet avis ?

« Absolument. Nous avions démontré que le handball maghrébin a un niveau de bonne facture. La rencontre était palpitante de bout en bout. Comme je l’ai dit, les Algériennes avaient sorti le grand jeu et je crois que le match nul était logique dans la mesure où les deux équipes se sont données à fond. Les deux équipes se connaissent surtout pour moi, qui avais joué deux saisons sous les couleurs du GSP. Je dois dire que l’équipe d’Algérie est une équipe d’avenir pour eu qu’on la prenne en charge ».

Vous rencontrez la RD Congo en quart de finale. Un mot sur ce match ?

« Toutes les rencontres qui restent sont difficiles. Nous devons bien préparer notre match contre la RDC car c’est une équipe qui joue bien. Elle a montré de belles choses durant le premier tour et donc, il faut la prendre très au sérieux.

Entretien réalisé par SAID LACETE à Brazzaville

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*