Nassima Dob,entraineur/adjoint de l’E.N Dames: «On pouvait battre la Tunisie»

SAMSUNG CSC

C’est une Nassima Dob très satisfaite du rendement de ses pouliches que nous avons rencontré à la fin du match et qui a bien voulu nous accorder cet entretien.

Sentiez-vous réellement que les Algériennes allaient sortir un grand match face à la Tunisie au lendemain de votre défaite face au Cameroun ?

« Oui, je savais qu’elles étaient capables du moment que nous les avions bien préparé pour ce match. Sur le plan, on savait aussi que ce genre de match fait appel à une motivation du fait que c’est un derby entre deux pays voisins. Je crois, sans verser dans un chauvinisme, que nous pouvions gagner ce match mais on ne va pas cracher sur un match d’autant que nous l’avons arraché face au finaliste de la dernière CAN à Luanda »

Tout le monde pensait que la Tunisie allait vous battre avec un score large mais finalement ce ne fut pas le cas. Qu’aviez -vous dit à vos joueuses avant le match et même à la mi-temps ?

« De jouer le plus normalement du monde. Vous savez, des matches Algérie-Tunisie ne demandent pas une préparation morale. Ça vient tout seul. Il est vrai que nous avions mis beaucoup de temps pour entrer dans le match mais par la suite, nos joueuses ont retrouvé leurs automatismes pour inquiéter une très bonne défense tunisienne. On est revenus au score et on pouvait renverser la vapeur avant la pause. Dans ce genre de match, la moindre erreur est fatale. Nous avions commis quelques-unes et la Tunisie a profité pour passer devant les 30 premières minutes.

Aux vestiaires, avec le coach Bendjemil et Benachi, nous avions demandé à nos joueuses de ne pas se précipiter et de développer notre jeu. Nous connaissions toutes les joueuses tunisiennes, y compris Chaima Jouini puisqu’elle a passé deux années au GSP. Donc, les joueuses en appliquant ce que nous leur avons demandé, se sont montrées présentes sur le terrain et n’ont pas baissé les bras. On savait que le jeu des Tunisiennes est axé en attaque sur le côté droit mais aussi sur le demi-centre qui joue trop avec le pivot. Les joueuses ont pris conscience de tout ça »

L’Algérie a 3 points et pointe à la 3e place derrière le Cameroun et le Sénégal. Et votre prochain adversaire, c’est justement le Sénégal.Comment allez-vous préparer ce match ?

« Ce sera un match comme les autres sauf que notre adversaire est d’un calibre qui a battu la Tunisie et le Cameroun. Ce sera difficile et nous on devra faire tout pour avoir cette troisième place et non laz quatrième pour éviter de tomber sur l’Angola en quarts de finale. De toutes les façons, nous nous donnerons à fond face au Sénégal »

Satisfaite du parcours de votre équipe ? « Bien sur, surtout pour une équipe qui n’a pas joué de matches internationaux depuis deux années et qui vient battre la Côte d’Ivoire et faire match nul face à la Tunisie. Cela démontre que cette équipe a du potentiel et qu’il faudra compter sur elle à l’avenir »

Propos recueillis à Brazzaville par SAID LACETE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*