Cameroun 32 Algérie 18

On aurait voulu que notre sept national nous refasse le même match que celui gagné contre les Ivoiriennes mais était-il possible de réaliser ça en deux rencontres en l’espace de 24 heures et de surcroît face au 3e de la dernière édition d’Angola?

Pourtant cette équipe nationale nous a fait rêver pendant les premières 25  minutes avant de sombrer inexplicablement durant le reste de la première mi-temps. Il est vrai que les robustes et redoutables camerounaises étaient malmenées par Haimer et consorts et ce n’est qu’à la 25e minute que les Lionnes indomptables renversent le score pour la première fois en leur faveur (9-8).

Aussi, il faut souligner que l’arbitrage était dur envers les Algériennes qui se retrouvaient amoindries plusieurs fois en première mi-temps en raison de leurs exclusions temporaires pour deux minutes. Cette situation a permis aux Camerounaises de rentrer aux vestiaires avec une avance de quatre buts (12-8).

Après la pause-citron, le Cameroun passe à la vitesse supérieure, profitant des erreurs adverses surtout  avec ces ratages inexplicables (plus de 20 occasions de but ratées) et, en face, les Camerounaises n’en demandaient pas autant pour creuser l’écart et terminer la rencontre sur le score de 32 À 18.

Nonobstant la défaite, il faut souligner l’excellente prestation de la gardienne de but algérienne, Rekia Djorfi qui a effectué des arrêts magnifiques durant cette rencontre et arrêté des jets des 7mètres sous les applaudissements de toute la salle.

Demain mardi, les Algériennes se frotteront aux voisines tunisiennes dans un derby maghrébin. Les camarades de Nassima Amrani savent que la mission s’annonce  très difficile mais un exploit peut les propulser à la troisième place au classement final de  ce premier tour et éviter,de ce fait, l’Angola en quart de finale.

De Brazzaville, SAID LACETE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*